Accueil > Actualités économiques > Energie / Environnement > Alstom Grenoble se renforce
Mots clés : Isère, Energie
Ajouter au porte documents Ajouter au porte documents
Alstom Grenoble se renforce

Alstom Grenoble se renforce

E-lettre Bref | Publié le 06-02-2013

Grenoble, berceau de la houille blanche, et vivier de compétences dans les énergies renouvelables (INP Grenoble, UJF, Schneider Electric, Sogreah…) accueille le nouveau siège du centre mondial de technologie hydrolique du groupe Alstom. C’est à partir de son site, Alstom Hydro France, implanté avenue Léon Blum où s’était installée Neyrpic dès 1917, repris progressivement par le groupe Alstom, que seront désormais coordonnées l’ensemble des activités de R&D du groupe. Grenoble chapeautera un réseau de cinq centres dédiés à l’hydroélectricté implantés en Suisse (alternateurs), au Canada (service et rénovation,) en Inde et au Brésil (turbines et résistance à l’abrasion) ainsi qu’en Chine.

Six plate-formes d'essai

Inauguré par Patrick Kron, pdg d’Alstom, en présence de deux ministres, Delphine Batho et Geneviève Fioraso, le site grenoblois avait amorcé cette montée en puissance en doublant la capacité de son laboratoire de tests hydrauliques actuellement équipé de six plate-formes d’essais. Alstom, qui emploie à Grenoble 650 personnes, prévoit la création d’une chaire industrielle dédiée aux machines hydrauliques à l’INP Grenoble. Equipé de turbines supplémentaires et commun aux partenaires du pôle, ce banc d'essai, permettrait d’accélérer les recherches et les formations, dédiées à l’énergie propre.

ANNUAIRE DES ENTREPRISES

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ

Flux RSS Twitter Facebook LinkedIn Google+ YouTube

Nos Partenaires


Abonnez-vous à des outils de veille économique efficaces sur la région Rhône-Alpes Auvergne


Toute l'actualité économique de Rhône-Alpes Auvergne